LA CARRIERE SPORTIVE DE SAMANTHA


portrait samantha

Née le 5 Décembre 1979, Samantha va vivre une enfance puis une adolescence un peu hors du commun. Accompagnant son papa, artiste-peintre, lors de ses nombreux déplacements, elle suivra dès son plus jeune âge ses études par correspondance.

Etant amenée à rencontrer très fréquemment des personnalités  importantes, certaines vont fortement la marquer, notamment pour leur extrême gentillesse et leur simplicité, par exemple le Commandant COUSTEAU mais aussi le Prince et la Princesse AGA KHAN, le Président de la République Jacques CHIRAC

Alors qu’elle se montre peu attirée par la pratique sportive, elle découvre à quinze ans, tout à fait par hasard, le Taekwondo par le biais d’une affiche.
Elle prend alors immédiatement un premier contact téléphonique avec le professeur, celui-ci l’invite à assister à un entraînement et là, immédiatement, c’est le début d’une véritable passion.
S’inscrivant de suite, elle attend avec une impatience grandissante les deux cours hebdomadaires, calculant même à plusieurs reprises en cours de semaine le nombre d’heures la séparant du cours suivant.
Son professeur, Maître PRASAVATH, constatant sa détermination, son enthousiasme, sa persévérance, ses progrès, lui propose alors de venir s’entraîner tous les jours, ce qui la comble de bonheur.
Et c’est ainsi que chaque soir, elle endosse son dobok pour deux heures d’entraînement intensif, elle est la seule fille et personne ne lui fait de cadeau, mais elle serre les dents et s’accroche. Parallèlement, elle travaille aussi beaucoup chez elle où ses parents lui ont aménagé une salle spéciale dans laquelle elle enchaîne poomsé sur poomsé.

Au début de sa deuxième saison, elle est ceinture bleue, continuant à s’entraîner dans son club de St Etienne de St Geoirs, elle suit également à Grenoble les cours de Maître MY et Maître HE qui vont l'amener au plus haut niveau.

Maître HE, 6ème dan, et Maître MY, 5ème dan



En cours de saison, elle passe sa ceinture rouge et dès le début de la saison suivante, en décembre 1996, elle obtient brillamment sa ceinture noire 1er dan, une véritable consécration pour Samantha qui vient juste d’avoir dix-sept ans mais aussi le fruit de beaucoup de travail et de persévérance.
C’est la première fois qu’en France, une aussi jeune fille obtenait ce grade et cela au terme de seulement deux saisons sportives.

 

           EQUIPE DE 

         FRANCE              

        TECHNIQUE

 

                                                         

Les médias ne manqueront pas de célébrer cet événement à sa juste valeur et Samantha fera la une de toute la presse écrite et télévisée, enchaînant interviews, reportages et tournages, tout en aménageant son emploi du temps pour continuer à s’entraîner on ne peut plus sérieusement et en continuant malgré tout ses études.

Repérée au plus haut niveau par un grand maître, celui-ci lui propose de venir s’entraîner quotidiennement chez lui, en particulier, et, bien que cela l’oblige à faire chaque jour près de deux cents kilomètres en voiture, Samantha accepte de suite, soutenue bien sûr par ses parents.

Dès le mois de Février 1997, son maître la fait entrer en Equipe de France, ce qui la comble de joie et la rapproche chaque jour de son but, devenir la meilleure. Et, à partir de ce moment-là, chaque premier week-end du mois, accompagnée par son papa, elle prendra le TGV pour aller à Paris ou la voiture pour aller à Béziers, lieux des stages nationaux.


Avec ses maîtres, Maître Lee Yong Seon, Maître Khang et Maître Lee Von Sikh
En Avril, la Fédération la sélectionne pour participer à sa première compétition internationale qui se déroule en HOLLANDE, et réunit une quinzaine de nations, à l’issue de celle-ci, elle prendra la quatrième place de sa catégorie.

Ovationnée par le public, ce qui n’a pas été le cas de ses concurrentes, elle en gardera un bon souvenir. 

Championne de France Senior 

 

Au mois de Mai, elle remporte la médaille d’or des championnats de la région Rhône-Alpes, ce qui lui permet d’être sélectionnée pour son premier championnat de France.

Et, pour sa première participation à ce championnat, elle se montre largement au-dessus de toutes ses adversaires, remportant ainsi son premier titre de Championne de France.

Ce titre la comble de joie mais dès le lendemain, elle reprend le chemin de l’entraînement, puis pendant l’été participe aux stages nationaux à Béziers, cette fois l’objectif est le Championnat d’Europe qui doit avoir lieu en Turquie, à Antalya, au mois de Septembre.

La compétition se déroule devant un public très chauvin, et, à plusieurs reprises, les notations des juges seront difficiles à comprendre et à admettre mais c’est parfois ainsi dans les sports où les résultats sont donnés par notes.

Samantha prend la quatrième place de sa catégorie, réalisant ainsi la meilleure performance française, mais la satisfaction d’avoir fait une très belle prestation ne l’empêchera pas d’être déçue des notes qui lui ont été attribuées.

Championnat d'Europe en Turquie

Cérémonie d'ouverture du Championnat d'Europe

 

 

Le plus cher désir de Samantha étant de faire partager sa passion pour son art martial, elle décide de passer cette année-là son Diplôme d’Instructeur Fédéral et son Brevet d’Etat d’Educateur Sportif et sa réussite à ces examens en juin 1998, l’encourage à se décider à chercher un lieu où elle pourrait s’établir et ouvrir son propre club. Ne pouvant tout mener de front et privilégiant sa formation sportive , elle choisit de ne pas participer à d’autres compétions se réservant pour le Championnat de France qui devait avoir lieu à Lyon. Et, là, grâce à une prestation d’une exceptionnelle qualité, elle obtient un deuxième titre de Championne de France. Pendant les vacances, Samantha va encore réaliser un de ses rêves,

CASSETTE VIDEO

  tourner un film sur le Taekwondo, son réalisateur en sera Olivier BESSON. Disponible en cassette vidéo, ce film " Initiation et Découverte du Taekwondo " permet d’apprendre les poomsés jusqu’au 5ème dan, chaque    poomsé étant filmé sous trois angles différents, mais on y trouve  aussi des conseils d'entraînement et d’exécution. Tourné en pleine nature, et dans des conditions d’entraînement parfois difficiles, montrant ainsi l’importance des symboles comme l’Eau, la Terre, le Ciel, le Vent, ce film a été très bien accueilli et depuis son succès ne se dément pas, grâce à lui des milliers de pratiquants apprennent ou réapprennent les techniques essentielles du Taekwondo.                

Au début de l'année 1999, elle eut la grande joie d'apprendre qu'elle était sélectionnée pour représenter la France à l'US Open des Etat-Unis, la plus prestigieuse compétition  technique existante.


Médaille d'Argent à l'US Open avec trente nations representées, ce qui classe Samantha deuxième  mondiale

 


A la satisfaction de participer à une telle compétition s’ajoutait pour elle la joie de découvrir Los Angeles, inutile de dire combien elle se prépara sérieusement.

Arrivés à Los Angeles à 20 heures, pas de récupération du décalage horaire puisque la compétition commença dès le lendemain à 8 heures et, là, une joie immense et indescriptible pour Samantha, une superbe médaille d’argent qui la consacrait deuxième mondiale

Le président de la fédération Française, le Docteur VISCOGLIOSI lui affirmant qu’avec une telle prestation, cette médaille valait de l’or.

                                        Souvenirs  d'une compétition inoubliable

 

 

Dès son retour, il lui fallut une fois de plus jongler entre les entraînements, les cours qu’elle donnait à ses petits élèves et les nombreuses sollicitations des médias. 
Sa médaille de l'US Open allait  être complétée par celle du Conseil Général de l'Isère, elle  lui fut remise dans le Salon d'Honneur en présence des Vice-Présidents, de son entraîneur des débuts, Maître Prasavath et de Maître ODJO, Secrétaire Général de la Fédération Française. Les nombreux discours rendront hommage "au caractère exceptionnel de  Samantha, à son comportement   exemplaire donnant une bien belle image de la jeunesse actuelle et de sa discipline". 

 

 

Quelques jours plus tard c'est la médaille de la Jeunesse et des Sports qui lui sera remise par Madame Marie-George BUFFET
Depuis bien d'autres lui seront offertes, comme celle de la ville d'Aix-les-Bains...

 

Puis au mois de Février, Samantha  eut  le grand honneur d’être la seule sportive française  à participer à la Conférence Internationale sur le Dopage qui eut lieu au siège du Comité International Olympique à Lausanne,  invitée personnellement par Monsieur François CARRARD, Directeur Général du CIO.

  Samantha et le Prince 
 Albert   de Monaco

 

                  

 

 


Samantha et Monsieur François CARRARD, Directeur Général du CIO

 

                                         

Durant trois journées inoubliables, Samantha côtoya les plus grandes personnalités du monde entier et ce fut l’occasion pour elle de s’entretenir avec plusieurs d’entre elles, notamment avec Son Altesse le Prince Albert de Monaco mais aussi avec Madame la Ministre Marie-George BUFFET.

 A l’issue de cette conférence, Samantha sera invitée à devenir membre de la commission " Les femmes et le sport de haut niveau " au Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Poursuivant ses entraînements au quotidien, travaillant chaque geste jusqu’à la perfection, répétant inlassablement les poomsés, Samantha se présenta au meilleur de sa forme au Championnat de France 1999, mais ce jour-là, dès son premier passage elle eut un sentiment bizarre, elle décida néanmoins de continuer pour vérifier ce pressentiment et, après son deuxième passage, elle choisit d’arrêter cette compétition, il lui semblait trop évident que le résultat ne correspondrait pas forcément à la meilleure prestation (de nombreux témoignages de soutien lui ont ensuite confirmé ses doutes). Ce qu'elle apprit ce jour-là, c'est que la compétence d'un juge n'est pas forcément proportionnelle à son nombre de "dan"... et que d'autres critères peuvent intervenir dans une compétition  qui n'ont rien à voir avec la valeur des athlètes.

La déception fut profonde mais pour elle il était impossible d’oublier ce qu’elle avait vécu et elle décida alors de mettre un terme à la compétition et passer professionnelle.

Cette prise de décision fut facilitée par le fait qu’elle préparait alors très sérieusement l’ouverture de son Academy, qu’elle souhaitait se consacrer entièrement à ses élèves et leur donner le meilleur enseignement possible, ce qui suppose un engagement total et une grande disponibilité.

Profitant de la période des vacances, elle rejoint son nouveau port d’attache,
Annecy une ville dont elle apprécie énormément le cadre enchanteur et où elle est accueillie avec beaucoup de chaleur à la fois par la municipalité et tous les habitants.

       

 Sa première saison en tant qu’entraîneur a été une totale réussite et, grâce à ses talents pédagogiques alliés à son extrême compétence technique, elle a su mener chacun de ses élèves, petits et grands, à un très haut niveau.
Dès le mois de Décembre, tous ont obtenu le grade de ceinture jaune et en fin d’année, beaucoup sont devenus ceinture bleue.
Une ambiance extrêmement agréable règne au sein du club, Samantha veille à ce que chacun se sente bien et sait faire alterner à merveille travail très sérieux durant les séances et convivialité pendant les pauses.
                                                                            

L'inauguration de l'Academy s'est fait en présence de Monsieur Pierre BREUIL, Préfet de Haute-Savoie, de Monsieur le Sous-Préfet, de Monsieur le Maire de Veyrier du Lac et des élus municipaux


Et comme depuis ses débuts, Samantha a eu l’habitude d’être invitée à faire des démonstrations dans les galas d’arts martiaux ou lors de manifestations, tant en France qu’à l’étranger, c’est tout naturellement qu’elle a amené ses élèves à participer avec elle et à chaque fois l’Academy  a remporté un grand succès.

 

Samantha va entamer sa troisième saison en tant qu'entraîneur et d'ores et déjà on peut dire que son Academy a intégré le cercle très restreint des meilleures écoles techniques de Taekwondo nationales et internationales.

 


 

livre

Dernièrement, Samantha a publié aux éditions VIGOT, un livre " Taekwondo : Techniques " qui contient plus de six cents photos couleur réalisées par Laurent DASTREVIGNE. De par son contenu très complet puisqu’il présente l’histoire du Taekwondo, consacre une partie au Taekwondo et à l’enfant, donne des conseils d’entraînement, détaille chacune des positions de tous les poomsés jusqu’au 6ème dan  et la qualité de ses photos, c’est actuellement un livre unique au monde. Traduit en plusieurs langues, il est le livre référence de cet art martial et il en est déjà à sa deuxième édition.

Samantha vient de terminer son deuxième livre "Taekwondo : Les passages de grade" dont la sortie est prévue pour le 1er Septembre 2001. 

Pour avoir plus de renseignements sur ces deux livres, suivez ce lien
                                 
" les livres de Samantha"

 


Retour

Actualité     Academy         Taekwondo